Identifier un colorant

Les colorants naturels ou de synthèse sont très utilisés dans l’industrie alimentaire, afin de donner un aspect « attractif » aux aliments. Les colorants autorisés dans l’Union européenne sont désignés par un code formé de la lettre E suivie d’un nombre à trois chiffres.

Document 1 : Réaliser une Chromatographie sur Couche Mince

Fiche méthode : Voir Hatier p318

Vidéo succincte présentant la CCM
https://www.youtube.com/watch?v=_KYq_3yfX-U

Document 2 : Quelques colorants alimentaires
E 102 : tartrazine (jaune). Son usage doit s’accompagner en France de la mention : « Peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention chez les enfants ».
E 133 bleu brillant. La DJA (dose journalière admissible) de ce colorant a été revue deux fois à la baisse, en 1984 et en 2010.

m&m bonbon coloré

On souhaite déterminer quels sont les colorants utilisés pour colorer ces dragées.

  • Réaliser une CCM des colorants enrobant les dragées verte, rouge, jaune, bleue (l’éluant sera de l’eau).
  • Identifier, à l’aide des colorants de référence, les colorants contenus dans les dragées.
  • Est-il possible, par CCM, de mettre en évidence un soluté en très faible quantité ?

OBSERVATIONS

Lors de la Chromatographie sur Couche Mince (CCM) on place des dépôts d’espèces colorées au même niveau sur la plaque.

La plaque est ensuite déposée dans l’éluant qui va monter par capillarité le long de la plaque.

L’éluant va alors “transporter” les différents constituants à des vitesses différentes.
Le résultat de la CCM dépend de l’éluant et des espèces colorées.


On peut voir ci-contre que le colorant vert est en fait un mélange de colorant bleu et de colorant jaune.


En déposant des colorants alimentaires jaune et bleu connus on peut vérifier que les dragées contiennent bien les deux colorants suivants :

  • E133 (bleu) : bleu brillant
  • E100 (jaune) : Curcumine Cela confirme qu’il n’y a pas de E102 (tartrazine)


Remarque : la CCM est une méthode qui fonctionne même avec des traces très faible de molécules. Il faudra parfois utiliser un révélateur (chimique, lampe à UV) pour des molécules incolores.

ccm m&m bleu vert et jaune

La masse volumique comme outils de diagnostic

Lors du TP précédent, un des flacons contenait de l’eau de pluie et l’autre de l’eau prélevée dans la mer Méditerranée.

  •  A l’aide de la verrerie et de balance déterminer le contenu de chaque flacon et confirmer que l’eau salée peut bien provenir de la mer Méditerranée.
  • Expliquer le plus précisément possible vos choix de verrerie et de balance.
  • Est-il possible, par cette méthode, de mettre en évidence un soluté en très faible quantité ?

Document 1 : Salinité des mers et océans

tableau de valeurs de la salinité des mers et océans

OBSERVATIONS

EXPERIENCE

On mesure précisément la masse de 50,0 mL de chaque liquide.
Pour cela on aura relevé la masse des fioles vides puis remplies précisément avec chaque liquide.

OBSERVATIONS

On trouve comme masses :

  • Liquide A  : m(A) = 50,6 g
  • Liquide B : m(B) : 49,9 g

On en déduit la masse volumique de chaque liquide :

  • Liquide A  : \rho(A) = \frac{m(A)}{V(A)} = 1,012 g/L
  • Liquide B :  \rho(B) = \frac{m(B)}{V(B)} = 1,00 g/L
deux balances, une avec de l'eau pure et l'autre avec de l'eau salée

CONCLUSION

L'eau ne peut pas provenir de la mer Méditerranée car la masse volumique n'est pas dans l'intervalle proposé. Elle peut provenir de la mer Noire.

formule de la masse volumique

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>